CTTD en Tchéquie : coup de projecteur sur Hradec Králové et la Bohème du Nord

La Tchéquie, ce n’est pas que Prague… D’autres régions du pays méritent absolument la découverte et le séjour ! Cette année, le Czechia Travel Trade Day (CTTD) aura ainsi permis de découvrir Hradec Králové et la Bohème du Nord.

Le Travel Trade Day, la rencontre professionnelle B2B de l’office tchèque du tourisme, se tient chaque année dans une ville différente du pays. Histoire de démontrer que la République tchèque (on peut dorénavant dire officiellement Tchéquie) ne se limite pas à la merveilleuse ville de Prague et ses monuments mais également se déployer dans son arrière-pays. Car la Tchéquie est bien diversifiée et riche en nature et paysages, patrimoine et architecture, festivals et fêtes traditionnelles, villages et villes de charme, cuisine et spécialités régionales, etc. Autant de facettes d’un pays à la culture artistique et au sens de l’accueil uniques.

Alors que les autres villes à avoir accueilli ces journées professionnelles étaient notamment Brno, Karlovy Vary, České Budějovice, Liberec, Pilsen, Olomouc…, c’est donc Hradec Králové qui se trouve au nord du pays qui a accueilli cette année 2024 le CTTD. Lors de cette Journée du Tourisme tchèque, se sont rencontrés vendeurs et acheteurs touristiques du pays sous le regard de la presse spécialisée (une quinzaine de journalistes) avec en exclusivité Pagtour pour la Belgique.

Comme toute rencontre internationale, ce CTTD avait pour but de promouvoir l’offre touristique du pays et de ses régions en organisant la rencontre entre tour-opérateurs étrangers et réceptifs entrepreneurs touristiques tchèques. La plupart des invités étaient originaires des autres Pays de l’Est et de quelques pays d’Europe (France, Autriche et Allemagne) ainsi que quelques marchés émetteurs comme Israël, les pays baltes, etc. Les deux acheteurs belges étaient hélas absents pour des raisons privées.

Hradec Králové

Quatre famtrips pour une belle diversité

Avant cette journée étaient organisés quelques famtrips, question de permettre la découverte de quelques facettes du pays et surtout de la région de Bohême du nord. Et de démontrer, s’il le fallait, l’incroyable diversité du pays, entre montagnes enneigées et vignobles, patrimoine, châteaux et paysages naturels. Pour Pagtour, nous avons choisi « Experience Holidays Tour » qui offrait un plongeon dans la richesse culturelle de quelques châteaux et villes d’art avec la beauté naturelle de sites uniques comme les rochers de Prachov et de Dětenice qui comptent parmi les paysages envoûtants du paradis de Bohême, royaume également de la rando et du vélo.  Ajoutons le château baroque Dětenice et quelques surprises à déguster comme les rouleaux historiques Hořice à Miletín.

région de Hradec Králové

Les autres famtrips proposaient une visite du patrimoine baroque et naturel, avec les merveilles architecturales et naturelles de la région de Broumov (églises et monastère baroque) ainsi que l’hôpital Kuks (sculptures)… Un troisième famtrip était la visite du patrimoine historique des châteaux de la rivière Orlice « la Loire tchèque » avec les châteaux Kostelec nad Orlicí, de Častolovice et ses trésors d’art, Rychnov nad Kněžnou et le musée des crèches de Třebechovice et de la dentelle de Vamberk.

Enfin, un circuit « Vacances Actives » offrait l’aventure dans les majestueuses montagnes des Krkonoše avec Pec pod Sněžkou et ses sommets encore enneigés pour les activités de plein air. Le téléphérique Jánské Lázně et l’unique Treetop Walk ainsi que la brasserie traditionnelle Pecký avaient de quoi offrir aux participants une plongée dans l’histoire et la nature des Krkonoše avec le musée interactif des montagnes des Krkonoše à Vrchlabí…

Hradec Králové

Le salon

Lors d’une présentation à la presse, trois personnalités clef ont présenté quelques chiffres et commentaires sur la destination. Frantisek Reismuller, directeur général Czech Tourism ; Martin Soukup, directeur de l’office de tourisme de la région de Hradec Králové et Pavlina Springerova, Maire de Hradec Králové. Les chiffres et les débats évoquaient la période charnière de l’avant et l’après pandémie. Et si la République tchèque n’a encore pas récupéré les scores d’avant covid, le rattrapage global devrait se faire cette année ou l’année prochaine.

Par contre, il faut savoir que le nombre de visiteurs à Hradec Králové a quant à lui bien progressé, avec plus de touristes qu’au cours des 10 dernières années. Ce sont en effet plus de 1,5 million de personnes (80 % de Tchèques et le reste étant les voyageurs étrangers) qui ont découvert HK et la région, la quatrième la plus visitée après Prague, la Moravie du Sud et la Bohême du Sud.

Martin Soukup, directeur de Hradec Králové Regional Tourism Centre,
Pavlina Springerova, la Maire de HK et Frantisek Reismuller, directeur général de Czech Tourism

Frantisek Reismuller, directeur général Czech Tourism déclarait d’emblée que la république tchèque, ce n’est pas que la ville de Prague comme la délocalisation des salons le prouve. Et de préciser : « le but de ces salons n’est pas de dire n’allez plus à Prague, mais bien de ne pas hésiter d’ajouter à la capitale d’autre régions. Cette année, nous avons accueilli des visiteurs d’une trentaine de pays venus rencontrer une centaine de producteurs touristiques ».

Les touristes étrangers sont plutôt à la découverte des villes, monuments et culture tandis que les touristes tchèques, c’est davantage la randonnée, le plein air et la nature. Ajoutons le spa qui a de plus en plus de succès. Ainsi que le Mice qui a également sa part à jouer car le potentiel de congrès dans la région de Hradec Králové est également important avec une capacité d’accueil de près de 42 000 personnes avec 55 000 lits dans des hébergements de catégorie 3* à 4* tandis que plus d’une centaine d’espaces uniques sont disponibles également, chacun d’entre eux pouvant accueillir cinquante participants ou plus aux événements Mice (comme le prouve l’accueil de ce TTD). Une partie du site de visitczechia est dédiée au convention bureau.

Hradec Králové

Pavlina Springerova, Maire de Hradec Králové, a ironisé d’emblée sur le fait que tous les maires trouvent leur cité la plus attractive au monde et que personnellement, elle n’échapperait pas à cette tradition. Le second challenge pour elle est d’enseigner comment prononcer et retenir le nom de Hradec Králové. Ceci dit, on comprend notamment les noms allemands parfois donnés aux villes slaves, question de faciliter, même pour nos amis d’outre-Rhin (!) la prononciation de mots comme Vltava qui devient Moldau, etc.

En ce qui concerne Hradec Králové, pas de traduction sinon le fait que cela signifie « château des reines ». Pourraient-ils utiliser la partie love de lové comme l’a fait la Slovénie il y a quelques années lors de campagnes de comm’, ce pays étant le seul à incorporer « love » dans son nom, Hradec KráLOVE… Soit (idée gratuite) et quoi qu’il en soit, le nom compliqué et imprononçable de la ville risque de jouer un peu en sa défaveur… Car aussitôt prononcé… presque aussitôt oublié ! Retenons alors le nom de la province qui accueille HK… à savoir « Bohême ! Un nom quant à lui très séducteur et riche de douceur et d’aventure.

Ceci dit, HK est une cité pleine de trésors à offrir, au confluent de l’Elbe et de l’Orlice. Elle compte environ 94 000 habitants et est la capitale de la région de Hradec Králové. Sa visite passe autour de sa place aux maisons colorées et arcades, dans sa cathédrale et son beffroi, ou passe le long de la rivière Orlice. Mais laissons la parole à sa maire qui poursuit: « Les voyageurs qui nous rendent visite profitent de nombreuses occasions de découvrir la ville et sa région.

paradis de Bohème

La ville pour son architecture locale et ses beaux monuments dont certains sont signés par les architectes Gočár et Kotěra (ndlr : deux créateurs trop méconnus et fondateurs de l’architecture tchèque moderne entre art déco et art nouveau). Quant aux environs, ils offrent la nature (forêts, montagnes, rochers et falaises…) et d’autres jolies bourgades à découvrir.

Martin Soukup, directeur du centre touristique de la région de Hradec Králové: « Notre région se trouve au cœur du pays, lequel est au cœur de l’Europe. Les famtrips proposés avaient pour but de faire connaître cette région qui entouré HK. Le plus facile pour y venir est de partir depuis Prague (aéroport), train ou voiture. L’idéal est de venir avant ou après les mois de juillet et août qui sont très fréquentés. Les amateurs d’art de vivre peuvent venir passer un week-end au départ de Prague par exemple, visiter la région, les amateurs de bières locales sont comblés, comme ceux de rando à faire le matin suivie d’un spa l’après-midi… ».

En 2023, les statistiques indiquent 4 millions de visiteurs et un million et demi qui ont logé pour une moyenne de 4 nuits environ. Les marchés émetteurs sont l’Allemagne, la Pologne, la Slovaquie, l’Ukraine, le Danemark, l’Autriche, la Lituanie, la Grande-Bretagne et la Hongrie.

Les chiffres belges : 109 126 visiteurs en 2019 , 79 525 en 2022 et 94 034 en 2023, plus de 70% restent à Prague mais n’hésitent pas à découvrir les autres régions pour 242 545 séjours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici