Floriade Expo 2022, un laboratoire vivant à découvrir aux Pays-Bas (1/2)

Hollande Floriade

Cet événement horticole est organisé tous les 10 ans aux Pays-Bas depuis 1960. Après Rotterdam (1960), Amsterdam(1972 et 1982), Zoetermeer (1992), Haarlemmermeer (2002) et Venlo (2012), la septième édition a lieu cette année à Almere, à une trentaine de kilomètres d’Amsterdam.

Inaugurée avec la présence du Roi Willem-Alexander des Pays-Bas le 14 avril, elle fermera ses portes le 9 octobre et invite tout un chacun à découvrir les solutions créatives et écologiques qui peuvent rendre nos villes plus durables et agréables à vivre. Quatre districts sont à découvrir au fil de la journée : l’Urban district, la Green Island, la Utopia Island et l’Eco district.

Growing Green Cities

Hollande Floriade
Vue aérienne sur le site traversé par un téléphérique destiné à être urbain après la Floriade.

Tel est le thème ambitieux autour duquel quelque 400 participants nationaux et internationaux exposent leurs idées pour verdir nos villes et bien plus encore puisque quatre sous-thèmes se conjuguent dans l’élaboration de nouvelles pratiques essentielles pour que les villes de demain assurent une meilleure biodiversité, alimentation, santé et énergie : Greening the city, Feeding the city, Heallthing the city et Energising the City.

Tout un challenge d’autant plus pertinent quand on sait que 68% de la population mondiale vivra en ville en 2050!

Hollande Floriade
Le Look Out de Will Bexkers sur la ville d’Almere.

Les 60 ha de terrain sur lesquels s’étire le parc de la Floriade se situe au bord du Weerwater, juste en face de la ville d’Almere dont la silhouette de buildings semble insolite quand on la découvre depuis l’impressionnant Look-Out en forme d’œil entièrement tressé avec des branches de saule par Will Beckers, cet artiste environnemental, né en Hollande mais vivant en Belgique, connu pour ses œuvres inspirées par le dialogue entre la culture et la nature.

Toute cette terre établie sur le Flevoland, une jeune province née de la poldérisation de l’ancienne Zuiderzee, a été gagnée sur la mer et on ne s’étonne pas que les Hollandais soient à la pointe de l’innovation en matière d’aménagement de villes nouvelles.

Le symbole de la Floriade est sans aucun doute le Beehold, une composition en acier corten de Florentijn Hofman qui présente deux figurines géantes recouvertes de milliers d’abeilles butineuses, symboles de la pollinisation qui permet d’assurer une biodiversité essentielle à notre écosystème. Peut-être que ces deux personnages ne nous font pas signe de la main mais essaient d’attirer notre attention ? Si on y regarde de plus près, la plupart des abeilles sourient d’autres pas, pour nous rappeler combien leur avenir est précarisé par nos comportements.

Hollande Floriade
La statue du Beehold en face de la tour Flores qui deviendra un immeuble résidentiel après la Floriade.

Plongez dans le vert

Le terrain choisi pour établir le parc de la Floriade comptait déjà 3000 arbres, on en a ajouté 3000 autres ainsi que quelque 90000 arbustes sans oublier un million de bulbes, de quoi créer un arboretum qui a tout d’une gigantesque bibliothèque d’arbres, de plantes et de fleurs, le moteur vert de cette exposition que ne boudent pas les abeilles, papillons et autres insectes qui butinent d’une fleur à l’autre.

De quoi rafraîchir l’atmosphère mais aussi drainer les eaux de pluie et éviter des inondations. Pour que la terre conserve son humidité et se prémunisse des insectes nuisibles, plusieurs sentiers ont été réalisés avec des noyaux de pêche écrasés et des résidus de coques de noisettes. Et comme le dit un architecte paysagiste de Floriade, « Bâtir une ville verte, ce n’est pas ajouter de la verdure partout, c’est avant tout en retirer le moins possible »

Une production alimentaire durable pour et par la ville

Hollande Floriade
La Green house, 10000 m2 et 170 m de long….

La Green House, une serre d’un hectare de superficie, est la vitrine du savoir-faire hollandais en matière de fruits, de légumes et de plantes ornementales. On y découvre entre autres les avantages de l’agriculture verticale qui superpose des étages de culture dans des espaces fermés, particulièrement adaptée aux herbes aromatiques et aux légumes à feuilles qui ne poussent pas trop haut.

L’agriculture verticale nécessite moins d’eau dans la mesure où il y a moins d’évaporation que dans l’agriculture traditionnelle et l’eau peut y être facilement recyclée, ce qui est un plus. L’aquaponie ou l’aquaculture permettent également de cultiver en circuits fermés autonomes.

Hollande Floriade
Des légumes qui sont élevés en aquaculture, ils vont alimenter le restaurant de la Freen House.

L’agroforesterie à découvrir sur la Green Island désigne un mode d’exploitation de terres agricoles associant des arbres comestibles et des cultures sur une même parcelle. Ou comment mieux utiliser la terre en assurant une diversité biologique et en créant grâce aux arbustes ou même des arbres un microclimat favorable à l’augmentation des rendements. Nous verrons ainsi des fraisiers et des plantes médicinales sous les amandiers ou encore de l’ail des ours et autres oignons au pied des groseilliers.

 Infos : https://floriade.com  Le site est ouvert tous les jours de 10 à 20h et il est aisé à atteindre. Depuis Almere Central (la gare) un bus vert circule toute la journée dès 9h pour acheminer gratuitement les passagers vers le site et les ramener.

Un bateau navette électrique part également depuis le quai d’embarquement de l’Esplanade, au bout de la rue commerçante d’Almere. Par ailleurs la ville à 30km d’Amsterdam et 45km de l’aéroport Schiphol est aisée à joindre. Enfin sachez que les Belgian Days auront lieu vers la mi-juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici