La Corée du sud à nouveau ouverte au tourisme

La Maison des Halles chapeautée de tourelles date de 1570, ses façades sont décorées de beaux écussons et bas-reliefs.

Premier petit tour d’horizon. Pas encore la grande foule, les mesures sanitaires se poursuivent mais plus de quarantaine ! Enfin presque… Courage pour les inconditionnels du voyage…. Et j ‘en fais partie !

À fournir à l’arrivée, votre document K-ETA, à remplir online, un peu à l’identique de l’ESTA pour les USA ; ainsi que votre formulaire Q CODE, qui attestera vos 3 vaccinations covid, ET votre test PCR négatif effectué maximum 48 h avant votre arrivée dans le pays. Le tout à télécharger en PDF.

À l’issue de cette formalité vous recevrez votre « GRAAL » d’entrée, votre QR code personnel, attestant que vous êtes exempt de quarantaine !

Une magnifique organisation de contrôle à l’arrivée à l’aéroport d’Incheon. Deux contrôles sanitaires, deux contrôles passeports et un contrôle bagage, et vous rentrez dans le pays. MAIS avant de quitter l’aéroport vous devrez encore effectuer un dernier test PCR sur place, dont coût 60 euros, et vous recevrez le résultat 3 h plus tard. Si négatif, vous serez enfin libre de vos mouvements car leur tracking est efficace !!

Le moyen le plus économique pour rejoindre la capitale Séoul, distante de 50 km, est le All Stop Train, un transfert en 59 minutes, pour moins de 5000 wons ou moins de 4 euros aller simple. Qui dit mieux ? En taxi ce même transfert vous coûtera 10 fois plus cher.

À l’aéroport l’amabilité du personnel, tous services confondus, était parfaite. Nous avons opté pour une SIM card locale, avec données illimitées, nous donnant accès Wi-Fi partout, incluant WhatsApp évidemment. Forfait 5 jours : 20 euros.

Il ne vous reste plus qu’à maîtriser la langue coréenne, et partir à la découverte de la ville. Pas de soucis, téléchargez l’application Papago, et le tour est joué. Traduction directe, simultanée. Prenez une photo d’un menu au resto, et vous le découvrirez en langue anglaise. La technologie et votre Smartphone vous guideront partout.

À suivre.

Etienne de Nil

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici