La Nouvelle-Aquitaine, un concentré de France à la conquête des Belges

Nouvelle Aquitaine

Aurélie Loubès, directrice générale du Comité régional du tourisme Nouvelle-Aquitaine et sa présidente Christelle Chassagne ont passé deux journées en Belgique à la tête d’une délégation venue faire (re)découvrir ce vaste territoire du Sud-Ouest de la France.

« La Nouvelle-Aquitaine est la plus grande région de France, une sorte de concentré du pays, de la taille de l’Autriche et avec une population identique au Danemark ».

« Notre région est devenue la première destination touristique de France en 2021 » se réjouissent-elles, conscientes toutefois de la nécessité de revenir au contact des marchés porteurs comme la Belgique après la pandémie.
Les Français ont ainsi rencontré des agents de voyage, TO et journalistes à Bruxelles et à Flémalle, profitant de la tenue actuelle au Préhistomuseum ( Ramioul ) de ‘Lascaux Expériences’, la nouvelle exposition en réalité virtuelle de la célèbre grotte.

La délégation était composée de représentants du Comité régional du tourisme Nouvelle-Aquitaine, de Dordogne Périgord Tourisme, de Lascaux IV, de la vallée de Dordogne, de l’office du tourisme de Sarlat, de Destination Limoges, de la Cité du vin à Bordeaux, de l’agence Aquitaine Tourisme et du Domaine des étangs à Massignac.

Nouvelle Aquitaine

La région Nouvelle-Aquitaine offre une multitude de facettes et de destinations : l’océan entre La Rochelle et Biarritz, la montagne dans les Pyrénées, les vignobles et pas seulement dans le Bordelais, les campagnes comme la vallée de la Dordogne, une multitude de villages parmi les plus beaux de France, des sites patrimoniaux d’exception (grotte de Lascaux, île de Ré, nombreux châteaux,…), des villes telles que Bordeaux, Angoulême ou Poitiers, etc.

Il y en a donc pour tous les goûts, et les touristes belges sont nombreux, appréciant particulièrement l’œnotourisme. Ils arrivent très majoritairement en voiture, même si la Nouvelle-Aquitaine est bien desservie par les liaisons aériennes. Bordeaux, La Rochelle, Biarritz, Bergerac et depuis peu Brive sont accessibles en direct depuis la Belgique, très majoritairement au départ de Charleroi.

La délégation du Sud-Ouest a quitté jeudi dernier la Belgique avec l’espoir de revoir autant de Belges qu’avant la pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici