L’avenir du tourisme passe par l’événementiel

Auditorium Palais des Congrès de Paris © VIPARIS

Le tourisme stupide, nous l’avons tous vendu, nous l’avons tous pratiqué aussi: il s’agit d’acheter un voyage comprenant le soleil et la plage, et de ne rien faire. Sinon se reposer, s’écarter pour quelques jours des problèmes de la vie «normale». Mais ce n’est plus très tendance.

Ce n’est pas gratifiant non plus pour l’agent de voyage. Nous l’avons déjà souvent comparé au pharmacie : celui-ci fait des études compliquées pour savoir comment préparer une médication avec une grande précision, et puis arrivé en officine, il vend des boîtes préparées par d’autres en usine. L’agent de voyage fait pareil. Aussi on peut légitimement se demander à quoi lui sert son expertise, son conseil, ses talents de vendeur ?

La solution viendra en partie de lui, en partie du public

Les deux se rencontreront sur une tendance nouvelle : celle d’ajouter de l’événement à tout séjour de tourisme. Et il existe deux façons de le faire. La première, c’est de chercher avec le client ce qu’il pourrait bien faire sur le lieu de séjour qu’il a choisi: c’est de la cocréation. La deuxième, c’est d’être pro-actif, de chercher des événements qui pourraient intéresser la clientèle, et de les proposer dans un package créé spécialement pour ça.

Les événements ne manquent pas, partout dans le monde. Il existe bien sûr déjà des agences spécialisées dans les événements sportifs par exemple: matches de foot, raids, grand-prix, courses, etc. Mais le domaine le plus vaste qu’il reste à explorer, c’est celui des événements culturels: folklore, concerts, théâtre, expositions d’art, opéra, musées: l’offre est quasi illimitée et peut devenir un prétexte pour voyager, surtout dans le segment des city-breaks. Sans oublier les plaisirs de la table, moins sportifs et moins culturels, mais tout aussi indispensables!

Ce n’est qu’un premier pas dans le domaine de la création de voyages, mais cela amènera l’agent à être de plus en plus créatif, original, pro-actif vis-à-vis de sa clientèle. Et pour cela, Google est un outil indispensable pour la recherche, tout comme les DMC peuvent être aussi de très bon conseil. Pensons-y.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici