L’Écosse mise davantage sur la vaccination

© Walkerssk - Pixabay

Environ un mois l’Angleterre, l’Écosse veut elle aussi supprimer presque toutes les règles liées à la pandémie. A partir du 21 mars, il n’y aura plus de mesures imposées par l’Etat, comme l’a déclaré la chef du gouvernement Nicola Sturgeon au Parlement d’Edimbourg.

L’Écosse s’appuiera désormais sur les vaccinations et les traitements plutôt que sur les prescriptions. Elle a toutefois souligné que le gouvernement régional continuerait à conseiller le port du masque dans les magasins et les transports en commun.

Dès le 24 février, la prescription d’auto-isolement pour les personnes atteintes de la Covid-19 sera supprimée en Angleterre – et avec elle la dernière prescription de l’État. Nicola Sturgeon a toutefois souligné qu’en Écosse, l’obligation de s’isoler après un test positif reste pour l’instant en vigueur.

La cheffe du gouvernement a en outre critiqué l’annonce du Premier ministre britannique Boris Johnson de supprimer les tests gratuits en Angleterre à partir du 1er avril.

L’Écosse veut continuer à proposer des tests gratuits après cette date. Pour cela, elle attend encore des informations sur les moyens mis à disposition par le gouvernement central, a déclaré Nicola Sturgeon.

(TI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici