L’édito de Dom: Pourquoi ?

© Wikipedia

En Belgique, la convivialité est de règle. Et même si parfois, les circonstances prêtent à une certaine retenue, on aime s’y amuser, en toute confiance. Le carnaval, avec ses Gilles et leur bonne humeur communicative fait partie de cette culture que nous aimons, nous autres Européens, de cet humour bon enfant, de cette joie de vivre. Laquelle, sans doute, a fait quelque part que la Belgique soit désignée comme étant le cœur de l’Europe et le siège de cette communauté que nous aimerions parfois… plus unie.

Ce dimanche cependant, la tristesse, que dis-je, l’horreur s’est abattue sur le pays, plus particulièrement dans la ville de la Louvière, qui s’apprêtait à fêter, comme dans la plupart des communautés du pays, la saison du carnaval. Une saison primordiale pour les habitants et, bien évidemment, un vecteur indispensable au tourisme dans le pays.

D’autant qu’après deux ans de privations carnavalesques, la joie de se retrouver, de s’embrasser, de faire de ce festival le plus joyeux depuis longtemps, c’était un moment de joie. C’est devenu, en quelques minutes, l’apocalypse la plus horrible. Un gamin, 24 ans, participait pour la première fois à cette manifestation. Il en est mort….

A l’heure où j’écris ces lignes, l’enquête semble avoir déterminé que la voiture qui a percutée de plein fouet la foule était pilotée par des dingos ivrognes en mal de nuisance. Pour moi, ce sont quand même des terroristes !

Car, en Belgique, chaque ville, chaque village met un point d’honneur à organiser son carnaval. C’est une tradition qui fait le charme du pays et contribue largement à son essor touristique. Le carnaval de Strépy-Bracquegnies ne dérogeait pas à cette tradition, accueillant avec convivialité ses fameux «Gilles» !

Face à cette violence intolérable, dans un pays réputé pour sa sérénité, sa convivialité et sa joie de vivre, il n’existe pas de mots pour condamner cette horreur !

Chez PagTour, nous sommes anéantis !

Sans comprendre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici