Réouvertures en Afrique occidentale

© Pixabay - Emer Iglesias

En mars 2020, les pays d’Afrique de l’Ouest ont fermé leurs frontières – et les ont progressivement rouvertes uniquement pour le trafic aérien. La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a décidé de rouvrir les frontières aux voyageurs des différents Etats membres et aux touristes étrangers à partir du 1er janvier 2022.

En conséquence, l’entrée au Bénin, au Burkina Faso, au Cap-Vert, en Côte d’Ivoire, en Gambie, au Ghana, en Guinée, en Guinée-Bissau, au Liberia, au Mali, au Niger, au Nigeria, au Sénégal, en Sierra Leone et au Togo sera à nouveau possible pour les voyages de loisirs à partir de 2022.

Cette décision est motivée par la perte financière subie par les 15 États membres découlant de la pandémie. L’absence de touristes aurait entraîné une perte de 45 milliards d’euros, les frontières étant impraticables. Les voyages entre le Ghana et le Togo ou entre la Gambie et le Sénégal seront donc à nouveau possibles.

Le Ghana durcit ses conditions

Le Ghana durcit les conditions d’entrée dans le pays. Seules les personnes vaccinées et les enfants de moins de 18 ans peuvent entrer dans le pays. La réglementation est déjà entrée en vigueur le dimanche 12 décembre.

Les vaccins reconnus sont le Johnson & Johnson (une dose) ou Astrazeneca, Sputnik, Biontech/Pfizer et Moderna (deux doses). Raison de ces règles strictes: environ 60 pour cent des personnes nouvellement infectées ces dernières semaines sont arrivées par l’aéroport d’Accra.

En outre, un test PCR doit toujours être effectué au maximum 72 heures avant le départ pour le Ghana et un test antigénique rapide doit être effectué dès l’arrivée. Les coûts s’élèvent à environ 150 dollars et un formulaire d’entrée doit être rempli au préalable.

(CD)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.