2021, une année record pour Sixt

© Sixt SE

Sixt, loueur automobile et fournisseur de solutions de transport terrestre, annonce des résultats annuels record pour 2021. L’entreprise aurait bénéficié d’une forte croissance aux USA et en Europe, ce qui lui aurait permis d’enregistrer un bénéfice annuel avant impôts de 442 millions d’euros, soit une hausse de 43,4% par rapport au bénéfice de 2019.

La société a également noté que la hausse des prix du marché a entraîné une augmentation de 49% du chiffre d’affaires d’une année sur l’autre, à 2,28 milliards d’euros, avec des gains de parts de marché «significatifs» en Europe (à l’exception de l’Allemagne, pour laquelle elle fait un rapport séparé), avec des ventes en hausse de 63,5%, et aux États-Unis, avec des revenus en hausse de 121,3%, à 163,6 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires en Allemagne a augmenté de 8,9%  d’une année sur l’autre pour atteindre 739,6 millions d’euros. «Nous sommes bien préparés pour 2022, et nous prévoyons actuellement une augmentation du chiffre d’affaires par rapport à 2021», a déclaré le codirecteur général de Sixt, Alexander Sixt. «Bien sûr, nous suivons avec inquiétude la guerre en Ukraine, d’autant plus que Sixt possède un petit site de développement à Kiev.»

Sixt a étendu sa présence dans dix grands aéroports américains au cours de l’année, ce qui la porte à 26 des 30 plus grands aéroports américains, selon la société. Elle s’est également développée en Australie grâce à son partenariat avec NRMA et a ouvert des agences dans de nouveaux pays européens.

Malgré les difficultés liées à la chaîne d’approvisionnement des semi-conducteurs, Sixt a réussi à augmenter sa flotte en 2021 de 10,1% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 125.300 voitures.

L’entreprise prévoit de lancer avec son partenaire Mobileye à Munich un projet pilote de robo-taxi pour la conduite autonome, selon le co-PDG Konstantin Sixt. «Nous investissons également beaucoup dans l’élargissement de notre gamme de véhicules électriques et visons une part de 12% à 18% de véhicules électriques et hybrides dans notre flotte mondiale d’ici 2022», a précisé ce dernier.

(Business Traveltip)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici