« Bonjour Québec !» Tout simplement…

© Eric Valenne

Une rencontre organisée par « Bonjour Québec !» à Bruxelles a permis à la presse spécialisée de parler à bâtons rompus avec le responsable des marchés de l’Europe francophone, David Fily, venu nous rencontrer avec Christelle Zucchelli (directrice relations presse) pour parler de la Belle Province canadienne. Cette discussion avait également pour but d’évoquer le redémarrage de la destination et de nous évoquer les quelques nouveautés ou projets qui sont dans les cartons…

Nul besoin de redéfinir le Québec comme cet espace de francophonie dans le nord de l’Amérique où les Français et les Belges se sentent un peu en famille. Et le slogan de communication qui s’appelait il y a quelques années « Québec original » a été changé pour devenir à nouveau « Bonjour Québec ! ».

© Eric Valenne

Un slogan considéré comme plus rassembleur et percutant. « Bonjour » est en effet une signature de la francophonie en Amérique du Nord d’une part, avec davantage de pertinence pour évoquer l’accueil chaleureux de nos « Cousins d’Outre Atlantique ». Auquel on pourrait ajouter : «Vous nous avez manqués !» comme second slogan pour cette province qui ouvre à nouveau ses portes suite à la pandémie qui, croisons les doigts, semble s’estomper.

Renouer avec le tourisme

David Fily : “au Québec, le taux de vaccination est de 88% et tout le monde a plutôt bien respecté les mesures, codes et autres ‘pass-sanitaires’… Nous serons très contents de renouer avec le tourisme et proposons toujours nos valeurs sûres : la gastronomie, l’influence européenne en Amérique du Nord, les festivals (chanson française, humour, cirque, carnavals…) ; la qualité et la richesse de nos musées et bien entendu, la nature incomparable avec ses activités outdoor toute l’année. Et comme vous le savez, nous avons des saisons bien marquées et le Québec est un immense terrain de jeu ! 

City of Quebec – Chateau-Frontenac © Eric Valenne

Ceci dit, nous allons développer et promouvoir des secteurs très porteurs comme le tourisme autochtone (ndlr : le Québec compte 11 premières nations) avec une ‘mise en tourisme’ de certains aspects culturels, comme cela se fait déjà à Wendake (hôtel-musée des Premières Nations) près de la ville de Québec. » Et cela, sans dénaturer cet accueil pour en promouvoir l’aspect culturel, humain, historique, coutumier, etc.

Durant la pandémie, plein de choses ont été organisées pour les Québécois (à l’instar de ce qui s’est passé chez nous) avec des vouchers, des promotions, des réductions en tous genres pour relancer le tourisme domestique. Par exemple, les sites du Sepaq (ndlr : Société des établissements de Plein Air du Québec qui gère les parcs nationaux, les réserves faunistiques, etc.) offraient 50% de réduction sur toutes leurs infrastructures.

Mont-Tremblant © Eric Valenne

Beaucoup de Québécois en ont profité pour un plongeon dans la nature. Idem dans de nombreuses pourvoiries (logements dans la nature prévus pour la chasse ou la pêche mais désormais tournés vers la découverte de la nature et l’observation, les activités comme le canoé, la rando, le ski en hiver, le bien-être…)

Côté projets…

Un des projets intéressants dont nous a parlé David Fily est la mise en place d’un ‘Explore Québec’ aérien, à savoir la possibilité d’utiliser des vols domestiques (2 ou 3 selon le forfait). Et ce pour découvrir plus facilement et sans parcourir les longues distances par rapport à Montréal, qu’il s’agisse de l’Abitibi, du Saguenay, du nord du Saint-Laurent du côté de Baie-Comeau ou de Sept îles, de la Gaspésie, des îles de la Madeleine, etc…

Tsonontwan – Fleur des neiges © Eric Valenne

Et ce, à des prix intéressants (ndlr : les vols domestiques au Canada sont très chers). David Fily : « nous sommes en pourparlers avec les compagnies aériennes et les tour-opérateurs pour des prix attractifs… ».

Autre innovation : l’ouverture d’un Club Med le 3 décembre. Situé au cœur du Massif de Charlevoix, ce nouveau Resort sera le premier de la marque au Canada. Ce sera un village 4 tridents avec des espaces luxe à 5 tridents. Et enfin, pour terminer, des sessions d’e-learning vont être organisées pour les agences de voyages…

Infos: www.bonjourquebec.com/fr-ca


Multi-activites patinage © Eric Valenne

Ce sont 16.000 Belges qui se sont rendus an Québec en 2019. A ce sujet, David Fily « on espère un retour vers une normalité en 2022 car deux ans, ça fait long ! ». Une conclusion à laquelle nous ne pouvons que souscrire !

On pourrait dire qu’il y a deux types de vacanciers au Québec : ceux qui n’y sont jamais allés et ceux qui s’y sont déjà rendus. Les premiers, comme les seconds, sont toujours enchantés de se rendre au cœur de cette province canadienne qui nous est si familière, à moins de sept heures de vol depuis la Belgique.

Village des Neiges © Eric Valenne

Ceux qui n’y sont jamais allés vont découvrir les grands classiques : Montréal, la ville de Québec, un séjour dans le Charlevoix ou dans les Laurentides, voire un circuit le long du Saint-Laurent et vers Tadoussac…

Ceux qui sont déjà venus au Québec se rendront dans des endroits moins connus comme l’Abitibi, les cantons de l’Est, les bouts du monde au nord du Saint Laurent et le long de la «route des Baleines» ou «des navigateurs», voire aux îles de la Madeleine, etc.

Photos: éric valenne, geostory

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.