Brussels Airlines : résultats en progrès

Brussels Airlines

Brussels Airlines clôture son premier trimestre à -62 millions d’euros, soit une amélioration de 11% par rapport à l’année précédente. Traditionnellement la période la moins performante de l’année dans le secteur de l’aviation, le premier trimestre a encore été impacté par les conséquences de la pandémie de Covid.

Les revenus de Brussels Airlines au premier trimestre de l’année ont augmenté de 102 millions d’euros, soit 185% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 157 millions d’euros (année précédente : 55 millions d’euros), grâce à une augmentation de 160% de la production (available seat-kilometres).

Le premier trimestre 2021 a été fortement impacté par l’interdiction des voyages non essentiels mise en place par le gouvernement belge, tandis que le début de l’année 2022 a souffert de l’augmentation du nombre d’infections COVID causées par la variante Omicron.

Les charges d’exploitation ont augmenté de 97 millions d’euros au total, soit 75 %, pour atteindre 227 millions d’euros (année précédente : 130 millions d’euros), principalement en raison de l’augmentation des volumes et de la hausse des prix du carburant, ainsi que de l’augmentation des frais et charges liés aux volumes.

L’EBIT ajusté pour la période considérée s’est élevé à -62 millions d’euros (année précédente : -70 millions d’euros).

« Au premier trimestre, nous avons encore ressenti l’impact de la pandémie, bien que nous ayons pu augmenter notre offre de 160 %. L’impact direct de la guerre russo-ukrainienne est resté très limité pour nous jusqu’à présent, car Brussels Airlines n’avait pas d’opérations prévues vers ou au-dessus de la région.

Ce que nous ressentons, c’est l’augmentation du prix du carburant, même si pour l’instant nous sommes encore bien protégés en grande partie grâce à nos politiques de couverture. Nous nous attendons maintenant à un été de forte demande, car les gens recommencent à voyager après la pandémie. »

– Nina Oewerdieck, CFO de Brussels Airlines

Cette année, Brussels Airlines prévoit de ramener sa capacité à 80% des niveaux de 2019, grâce à l’ajout de deux avions moyen-courriers et d’un avion long-courrier supplémentaire, afin de renforcer sa position en Afrique de l’Ouest et de consolider davantage son hub à Bruxelles. La demande devrait être très élevée à mesure que les restrictions liées à la pandémie se dissipent dans le monde.

À partir du 1er juillet 2022, Tilman Reinshagen, actuellement vice-président des opérations Hub Airlines Frankfurt, deviendra membre du comité de direction de Brussels Airlines en tant que Chief Operating Officer (COO) ; sa nomination reste soumise à l’approbation du conseil d’administration de SN Airholding ; il succède à Edi Wolfensberger, qui a été nommé au poste de COO chez Eurowings depuis le 1er avril 2022.

Source : Brussels Airlines

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici