Ça se bouscule sous le balcon pour séduire la belle (?) italienne !

© Pixabay

Le ministre italien de l’Économie, Daniele Franco, a présenté la semaine passée les détails du projet de recherche de partenaires d’ITA Airways via un décret ministériel. La compagnie aérienne qui a succédé à Alitalia est donc officiellement à la recherche de partenaires afin d’être privatisée, indique Business Traveller. Pour le moment la compagnie aérienne italienne intéresserait plusieurs groupes et l’armateur MSC et Lufthansa auraient fait une offre commune.

La presse italienne cite également les noms de Delta Air Lines et d’Air France ainsi que divers fonds d’investissements. Le gouvernement a ouvert le processus de vente à tous les repreneurs sans accorder d’exclusivité de 90 jours comme MSC et Lufthansa l’ont demandé. MSC a profité ces derniers mois de la forte croissance du marché du fret à l’international pour afficher un bénéfice très important l’an passé.

Dans tous les cas le gouvernement devrait conserver une part minoritaire au capital de la nouvelle compagnie, mais qui ne serait pas une part de contrôle. La valeur d’ITA Airways est estimée entre 1,2 et 1,4 milliards d’euros alors qu’on estime sa part de marché à 7,7% pour les lignes internationales au départ et à l’arrivée d’Italie contre 29,5% pour Ryanair. L’Etat italien cherche à se débarrasser du poids budgétaire de la compagnie alors qu’il a dû débourser 13 milliards d’euros pour la renflouer, complète Business Traveller.

Rien qu’entre 2000 et 2020, Alitalia a accumulé pour 11,4 milliards d’euros de perte.

(TI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici