En Suisse, Kuoni ouvert au télétravail

© TUI Suisse

Commencer sa journée de travail par un programme sportif à l’hôtel, profiter de la pause déjeuner pour déguster une spécialité locale ou profiter des dernières heures de soleil sur la plage après le travail. Contrairement à d’autres secteurs de l’économie helvète, les voyages se prêtent au télétravail. Kuoni et ses marques autorisent désormais officiellement leurs employés à le faire, conformément à la législation suisse. Une tendance également suivie par TUI

« Les formes de travail mobiles ont eu une influence positive sur la flexibilité, la loyauté et la créativité dans l’entreprise au cours des 18 derniers mois », explique Dieter Zümpel, CEO de DER Touristik Suisse. «Cela nous encourage à acquérir davantage d’expérience avec cette offre attrayante pour les employés.»

Le moment, la fréquence et la durée du séjour à l’étranger des employés de DER Touristik Suisse sont décidés au cas par cas. Les exigences de base de l’entreprise sont les suivantes: les besoins opérationnels doivent permettre le travail à distance, les exigences des employés doivent rester les mêmes quel que soit le lieu de travail, et le lieu de travail choisi doit être équipé d’une technologie irréprochable.

Les destinations prédestinées, mais non exclusivement possibles pour travailler à l’étranger, sont les destinations européennes telles que l’Autriche, l’Italie, le Portugal, l’Espagne, la Grèce, Chypre ou la Turquie, où les emplois se trouvent dans des agences partenaires locales et où le décalage horaire n’est pas un facteur gênant. Les employés bénéficient de conditions avantageuses lorsqu’ils réservent leurs voyages par l’intermédiaire de «Workation».

Renforcement des compétences numériques et de conseil

Les collaborateurs de Kuoni conseillent déjà leurs clients par visiophonie et la tendance augmente. Le fait que ce canal soit appelé à prendre encore plus d’importance compte tenu du mode de travail de plus en plus mobile dans l’entreprise n’a aucune incidence sur le nombre de points de vente des agences de voyages et leurs heures d’ouverture.

Au contraire, l’introduction définitive du travail mobile chez DER Touristik Suisse doit également profiter aux clients de l’entreprise: les clients qui souhaitent déplacer temporairement leur lieu de travail vers un paradis de vacances recevront non seulement des offres sur mesure de la part de Kuoni, mais aussi des rapports informatifs sur l’expérience de ceux qui ont eux-mêmes pu combiner voyage et travail.

Tous ne veulent pas du travail en vacances

Selon Blick.ch, le voyagiste LM Group, basé à Chiasso, veut également permettre à ses employés de travailler à distance – ce que la société immobilière Wincasa a déjà fait l’année dernière. Une équipe entière a été envoyée dans les montagnes des Grisons pour une formation et d’autres projets similaires ont suivi. Selon Ines Doherr, responsable des ressources humaines de Wincasa, cela montre également que le travail à distance ne doit pas nécessairement se dérouler loin ou être limité à une seule personne.

Wincasa est un pionnier dans ce domaine. Depuis 2019, avant même la pandémie, 50% de travail à distance est autorisé sur une base annuelle. Et ce, bien que de nombreux managers suisses aient encore des réserves. Tout le monde n’a pas un emploi dans l’informatique.

Le monde du travail de demain?

La tendance des workations, contraction de Work et Vacation, est très actuelle. Des conditions de travail attrayantes sont un facteur non négligeable permettant d’attirer des talents. Cependant, Aurélie Litynski, experte en satisfaction au travail et fondatrice de la société de conseil Happitude at Work, précise que des règles et des objectifs sont nécessaires pour que l’efficacité, les performances et le sentiment d’appartenance à l’entreprise n’en pâtissent pas. Si cela réussit, les workations «feront définitivement partie du travail de demain.»

(CD)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.