Freddy Thielemans, le dernier des vrais bruxellois

Freddy THIELEMANS - Wikipedia

Merci Freddy, pour tout ce que tu as fait pour ta Ville. Il était, bien sûr, un homme politique doué, ayant gravi tous les échelons: échevin, député fédéral, européen et enfin Bourgmestre. Mais il était, avant tout, toujours près de «sa base». Sa population, ses amis dispersés de partout.

Il a accueilli les plus grands de ce monde dans «son» Hôtel de Ville. Mais aussi les autres, dont je faisais très modestement partie. Il était toujours prêt à offrir le support nécessaire, soit de sa personne soit avec l’outil que représentait son lieu de travail.

Il était présent pour inaugurer les 2 avions de SN Brussels Airlines arborant les effigies d’Astérix et Obélix, en présence d’Uderzo. Il était présent en mai 2004 pour offrir le 1er costume de Commandant de Bord toujours pour SN Brussels, en présence d’ Elen Petri, la Miss Belgique de l’ époque et de Johan Verminnen, célèbre chanteur flamand.

Le Tourisme de sa ville était un plaisir, mais surtout un honneur pour lui. Multilingue parfait, il pouvait vous tracer, tel un guide, l’histoire de la plus belle place du monde. Lors du 60eme anniversaire de mariage de mes parents, aujourd’hui disparus, Freddy a accueilli ma famille proche dans son bureau pour y célébrer le renouvellement de leurs vœux. Des larmes de joie jaillissaient de leurs yeux devant tant d’honneur… et de simplicité.

Et enfin, preuve d’amitié suprême, il a mis la célèbre salle gothique de l’Hôtel de Ville à ma disposition pour mon 60ème anniversaire et mes adieux à ma compagnie. Discours de circonstances prononcés et par Freddy et par Philippe Close.

Les années ont passé mais les souvenirs restent. Le respect aussi. Nous présentons à son épouse, ses filles, et sa famille, nos très sincères condoléances. Il restera à jamais dans nos cœurs.

RIP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici