Le Groupe Emirates perd 1,6 milliard en six mois

Emirates A380 ©Emirates

Le chiffre d’affaires du Groupe Emirates s’établit à 24,7 milliards AED (6,7 milliards de dollars US) pour les six premiers mois de l’exercice 2021-22, soit une progression de 81% par rapport aux 13,7 milliards AED (3,7 milliards USD) enregistrés au premier semestre 2020-21.

Cette remontée du chiffre d’affaires a bénéficié de l’assouplissement des restrictions sur les déplacements à l’échelle mondiale et de la hausse concomitante de la demande de transport aérien permise par la montée en puissance des campagnes de vaccination contre le Covid-19 dans les différents pays.

Mais le Groupe vole toujours dans les chiffres rouges: il annonce pour le premier semestre une perte nette de 5,7 milliards AED (1,6 milliard de dollars), ce qui représente une amélioration par rapport à la perte de 14,1 milliards AED (3,8 milliards de dollars) enregistrée pour la même période l’an dernier.

Le Groupe a également publié un excédent brut d’exploitation de 5,6 milliards AED (1,5 milliard de dollars), ce qui représente un très fort redressement par rapport à l’excédent brut d’exploitation négatif de 43 millions AED (12 millions de dollars) enregistré au premier semestre de l’exercice 2020-21. Emirates indique enfin conserver une position de trésorerie saine de 18,8 milliards AED (5,1 milliards de dollars) au 30 septembre 2021, contre 19,8 milliards AED (5,4 milliards de dollars) au 31 mars 2021.

(TI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.