Le Kosovo ferme ses portes aux non-vaccinés

©Pixabay

Le Kosovo serre également la vis à ses frontières et introduit la règle 1G (vaccinés uniquements) pour toutes les personnes âgées de 12 ans et plus à partir du 10 janvier. Les voyageurs ne seront autorisés à entrer au Kosovo que s’ils peuvent prouver qu’ils ont été vaccinés contre la Covid-19 avec au moins deux doses de vaccin.

Cela vaut également pour les personnes convalescentes (ou guéries), comme le souligne le ministère des Affaires étrangères. Une simple vaccination avec le vaccin de Johnson & Johnson/Janssen n’est plus reconnue comme suffisante par les autorités kosovares.

Sont exceptés les groupes de personnes suivants:

    •  

Les conducteurs professionnels de véhicules de transport de personnes ou de marchandises

    • Les diplomates étrangers accrédités au Kosovo
    • Les citoyens kosovars ayant séjourné à l’étranger pendant 12 heures au maximum
    • Les personnes présentant des contre-indications à la vaccination scientifiquement prouvées, sur présentation d’un certificat médical et d’un test PCR négatif (datant de moins de 48 heures)

Le pays emboîte ainsi le pas à Cuba ou au Kenya, mais sans aller aussi loin qu’eux. Ces deux pays appliquent en effet la règle 1G+, soit vacciné et testé.

(CD)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici