Le smartphone, un outil de vie et de survie

© Hervé Ducruet

Les réfractaires au Smartphone sont au bord de la révolte. Ils adorent leurs Nokia d’origine (ou autres marques) et pointent du doigt une atteinte à la liberté, et je pèse mes mots.

En effet, le Smartphone est devenu notre 3ème main. Sans lui les nouvelles générations sont perdues, les moins jeunes également. Pour garder des contacts familiaux réguliers en vidéo, il est devenu incontournable. Et ce n’est qu’un simple exemple !

Agendas, recherche internet, questions vers Google, messages, rendez-vous, envois de lettres, Netflix, jeux, photos, caméra, traduction simultanée, achats en ligne etc….le tout à portée de notre nouvelle main. Le traditionnel PC appartient au passé, ou presque.

Mais ce confort technologique anesthésie à petit feu nos capacités intellectuelles. Pourquoi réfléchir encore si les réponses à presque n’importe laquelle de nos questions sont offertes immédiatement sur le petit écran miracle. Pire, il ne faut même plus la taper, il suffit de la dicter !

Les applications font partie de cet outil ET de notre vie. Déplacements, réservations, webinaires… l’industrie du voyage s’y trouve en exposition permanente. Les compagnies aériennes vous offrent un service « après-vente » vous communiquant retards, changements divers, numéro de votre porte d’embarquement etc.

Impossible de vous perdre où que vous soyez dans le monde, merci Waze… merci la géolocalisation !! Une autre liberté bafouée. Les exemples sont trop nombreux pour les énumérer tous. Certaines de ces applications nous deviennent même indispensables dans notre vie de tous les jours.

Et ici interviennent les mots sacrés: nos Libertés !

Elles n’existent plus ! De par les algorithmes nous sommes toutes et tous profilés. Nos habitudes, nos goûts, nos envies, mêmes les plus intimes sont affichés devant nous selon nos recherches. Taper sur l’icône « Accepter » est devenu normal. Adieu la notion « RGPD », elle fait partie du passé en toute « légalité ».

Via l’application ItsMe l’ensemble de vos informations personnelles est centralisé moyennant votre code. Fiscalité, actes notariés, banques, santé, tout y est. Certains hôpitaux ont leurs propres applications dans lesquelles chaque patient a accès à l’entièreté de son dossier médical.

Parlant santé, le fameux QR code Covidsafe doit se trouver sur ou dans votre Smartphone, certains pays ou aéroports ou compagnies aériennes refusant la copie papier et exigeant la version digitale.

Pire, certains patients portent un petit appareil sous-cutané détectant leurs arythmies cardiaques. Ces infos sont directement communiquées vers le cardiologue via… le Smartphone du patient.

Problème ! Les appareils Huawei et autres engins jugés trop anciens sont exclus de ce protocole, et donc le pauvre citoyen devra se procurer un appareil plus récent. Bref, les institutions publiques, bancaires, les compagnies de voyages et autres, encouragent, pour ne pas dire imposent l’utilisation du Smartphone, pour un meilleur confort de vie en général.

Pour le CONTRÔLE de nos vies surtout. Tout est dit, encore faut-il pouvoir s’offrir ou se payer l’engin !

2 Commentaires

  1. Vraiment ils savent tout, enfin ça dépend quoi ! En ce qui me concerne ils ont trouvé que j’étais titulaire d’un compte en banque en chine sur lequel il y avait 23 Centimes d’Euros. Apparemment les millions sont plus difficiles à déceler.

  2. Il y a déjà des moyens de luter contre cela:
    1) ne pas utiliser Itsme
    2) débrancher la fonction « géolocalisation » du smartphone
    3) utiliser d’autre moteurs de recherce que Google, comme Startpage ou DuckDuckGo
    4) refuser systématiquement les coockies sur les sites web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.