L’UE veut prolonger le certificat Covid

© OFSP

La Commission européenne propose de prolonger l’utilisation du certificat numérique Covid d’un an, jusqu’au 30 juin 2023. Sur son site web, la Commission européenne indique: «Le virus Covid-19 reste très répandu en Europe et, à l’heure actuelle, il est difficile de prévoir les conséquences d’une éventuelle augmentation des infections au cours du second semestre 2022 ou de l’apparition de nouveaux variants. L’extension du règlement permettra aux voyageurs de continuer à utiliser leur certificat numérique Covid de l’UE si les États membres maintiennent certaines mesures de santé publique.»

L’utilisation du certificat sur le territoire national doit toutefois rester du ressort des États membres. Toutefois, si l’un d’entre eux met en place un certificat à des fins nationales, il faudra veiller à ce que les certificats numériques Covid de l’UE soient également acceptés dans ce contexte.

Thierry Breton, commissaire chargé du marché intérieur: «Avec plus de 1,2 milliard de certificats émis et 60 pays interconnectés, le certificat numérique Covid de l’UE est devenu une norme mondiale. Grâce à l’infrastructure numérique de la passerelle de l’UE, nous continuons à faciliter la reconnaissance transfrontalière des certificats Covid dans le contexte de la pandémie. En période d’incertitude, il s’agit d’une condition importante pour la libre circulation des personnes et des voyages.»

La Commission demande également aux États membres d’aligner la durée de validité nationale sur celle de l’UE. Celle-ci est de neuf mois pour les personnes entièrement vaccinées et de six mois pour les personnes guéries. On ne sait pas si l’on peut supposer que le certificat Covid de la Suisse restera également en fonction dans ce contexte.

(CD)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici