Finnair suspend ses vols vers l’Asie pour une semaine

Finnair A350 © Airbus

Connue pour proposer via la route du Nord le chemin le plus court vers l’Asie, Finnair a anticipé la fermeture de l’espace aérien et annulé en partie ses vols vers l’Asie et ses liaisons vers Moscou et Saint-Pétersbourg pour une semaine. Par cette action, Finnair indique se préparer aux éventuels changements réglementaires à venir.

Finnair annule ses vols commerciaux et/ou de fret vers Séoul, Osaka, Tokyo, Shanghai et Guangzhou, ainsi que les liaisons vers Moscou et Saint-Pétersbourg entre aujourd’hui et le 6 mars prochain. Les vols vers Hongkong ont été annulés jusqu’à la fin du mois de mars déjà auparavant.

Finnair continue d’assurer des vols de passagers et/ou de fret à destination de Bangkok, Phuket, Singapour et Delhi, mais les vols sont déviés pour éviter l’espace aérien russe. Cela allonge la durée des vols d’environ une heure. Finnair dessert également Bangkok et Phuket depuis Stockholm Arlanda, en plus d’Helsinki.

Finnair communique les annulations de vols directement aux clients qui ont des réservations sur les vols annulés et fait de son mieux pour réacheminer les clients vers leurs destinations sur d’autres vols. Les clients peuvent également demander le remboursement intégral du billet non utilisé. En outre, Finnair a modifié sa politique de remboursement.

Les clients peuvent annuler leur vol et demander un remboursement s’ils ont un vol à destination de la Corée du Sud, du Japon ou de la Chine entre le 27 février et le 13 mars. Pour l’instant, un remboursement intégral est possible pour les vols à destination de la Russie.

La décision concernant l’utilisation de l’espace aérien russe après le 6 mars sera prise ultérieurement, au fur et à mesure que les éventuels changements réglementaires se préciseront.

(TI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici