Les parcs animaliers qui proposent la « proximité » : pour ou contre ?

Parc Animalier Casela

Notre amour pour la nature en général nous a motivé pour rédiger le présent « manifeste ».

Le principal argument des parcs animaliers est qu’ils contribuent à la conservation et à la protection des espèces. Nous sommes d’accord, encore faudrait-il des chiffres pour, par exemple, vérifier combien d’animaux et lesquels sont remis en liberté, après guérison ou prêt pour une réinsertion.

Nous avons visité la parc CASELA Nature Parks and Adventures à Maurice. Un site de 250 hectares, abritant plus de 1.800 espèces d’animaux, oiseaux, mammifères, reptiles et animaux aquatiques de différents pays. (34 lions, girafes, hippopotames nains, rhinos, tigres..) Ouvert depuis 1979, CASELA accueille plus de 400.000 visiteurs par an. La localisation et le décor sont superbes (près de Cascavelle).

En plus du côté animalier, il propose des attractions/activités diverses telles que 5 kms de zip lines et pont de cordes impressionnants.

Mais revenons-en à la proximité.

Vous pouvez vous promener avec les lions (par groupe de 12 personnes), interagir avec les cheetahs ou serval ou caracal, nourrir les lions, hippos, chameaux ou girafes. Les expériences sont uniques, et les smartphones emmagasinent les photos à n’en plus finir. Mais tout cela a un prix, qui n’est pas toujours à la portée de tout un chacun.

Pour votre entrée, promenade avec les lions, cheetahs, et offrir votre main pleine de graines aux girafes, vous devrez débourser l’équivalent de 132 euros par personne. L’entrée inclus un « Safari truck » d’une petite heure, un tour sur leur toboggan impressionnant qui vous offrira une vue superbe sur le parc.

Si vous désirez faire une heure de safari en quad (2 personnes), il vous faudra ajouter 27 euros p.p. En de plus de vos photos les promeneurs lions pourront acheter la série de clichés pris par le professionnel sur place pour la modique somme de 34 euros.

Vous l’aurez compris, en couple ou en famille, CASELA a un prix !! 193 euros p.p au total pour les activités décrites…pour la journée, auquel il vous faudra ajouter votre transport si vous n’avez pas loué une voiture pour votre séjour.

Malgré le prix, les sessions avec lions, par exemple, sont vîtes complètes et il est donc recommandé de réserver vos places en amont, via le site du parc. Malgré l’adrénaline produite par la présence des fauves, dont beaucoup sont nés sur place, notre ressenti était mitigé entre le plaisir de cette proximité et le regret de voir l’animal « prisonnier » d’un parc.

Notre guide expérimenté se voulait pourtant rassurant, expliquant que ceux nés localement n’ont jamais connu « la liberté », et d’autres ont été sauvés ! Pour info, saviez-vous qu’un lion castré… perd les poils de sa crinière…

À titre comparatif, notre parc Pairi Daiza, élu Meilleur Zoo d’Europe en 2018, 2019 et 2020, reste nettement plus abordable niveau prix et stratégie de proximité. En basse saison, vous y trouverez des prix à partir de 138 euros p.p (minimum 2 personnes) pour une visite de 2 jours /1 nuit, en demi-pension, accès au parc inclus. La présentation de leur site Web est d’ailleurs remarquable.

Leur politique de conservation et protection animale reste exemplaire.

Pour ma part, en âme et conscience, l’animal mérite sa liberté au sens large.

1 COMMENTAIRE

  1. Tout comme pour l’alimentation, les réserves d’animaux doivent être locales ! Que font des lions en Belgique, en France ou à Maurice. Ce n’est pas leur habitat naturel ! Et selon moi, il en va de même pour les panda de Pairi Daiza… Cela ne pourrait qu’améliorer notre empreinte carbone…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici