Keukenhof, festival de fleurs printanières (2/2)

Keukenhof

Progressivement, cette véritable institution a multiplié les facettes de ces cadeaux de la nature. En bordure de pièces d’eau appréciées par les cygnes et les canards ou au sommet de petites buttes, la vision de ces fleurs ne lasse pas, d’autant que le cadre naturel se modifie sans cesse au fil de la promenade.

Les arbres le plus souvent majestueux modifient ainsi les perspectives et créent des ambiances diversifiées. Centenaires ou non, ils sont l’objet de toutes les attentions : tous les 5 ans, un avion survole le parc pour les photographier suivant la technique de l’infrarouge, de façon à s’assurer qu’ils sont encore tous sains.

Le gazon vert vif – plus de 6.500 kilos de graines d’herbe sont semés annuellement ! – contribue à donner plus d’éclat à la toile de fond.

Keukenhof

Un cadre changeant

Au gré des sentiers, on découvre tour à tour des jardins à thème. Ici, dans le Jardin naturel, bulbes et plantes vivaces sont revenues à l’état sauvage. Là, dans le Jardin de la musique, on se laisse bercer par les mélodies. Plus loin, dans le Jardin historique, le franchissement des portes en bois marque une remontée vers le Moyen Age.

A l’abri des murs, les fines herbes particulières rappellent l’époque de l’ancienne maîtresse des lieux, Jacoba van Beieren. Plus récent, le Jardin japonais, situé aux environs du moulin qui offre un magnifique panorama depuis sa terrasse, symbolise des liens vieux de 400 ans entre le Japon et les Pays-Bas.

Keukenhof

Pour procurer un plaisir supplémentaire aux promeneurs, les responsables de Keukenhof ont organisé cette année, grâce à la collaboration de quelque 600 producteurs de fleurs, de superbes expositions florales dans les différents pavillons.

Le domaine abrite en effet sur ses terres plusieurs espaces couverts particulièrement appréciés lors des jours de pluie. Ces pavillons mettent en valeur, entre autres, des expositions de fleurs coupées ou sont dédiées à des essences particulières comme les orchidées, les bambous ou les lys.

Avec un tel menu, une journée de visite paraît finalement bien courte. Pourtant, il serait dommage de mettre directement le cap sur la Belgique. A peine sorti du domaine, en empruntant les petites routes des campagnes avoisinantes, les champs de fleurs foisonnent. Plus vrais que nature évidemment.

Les bandes de différentes couleurs alternent pour le plus grand plaisir des yeux. Quelle beauté ! Le bouquet de tulipes sur la table du salon au retour ne constituera qu’un maigre souvenir de cette escapade originale.

Keukenhof

Infos pratiques : Keukenhof est ouvert depuis le 24 mars jusqu’au 15 mai. N’hésitez pas à réserver vos billets à l’avance car le nombre de visiteurs sur le site est limité.

Sachez aussi que cette année, le château de Keukenhof qui regorge de 150 types différents de dahlias ouvrira ses portes à la fin du mois d’août pour célébrer les Journées du dahlia et ce jusqu’à la mi-octobre.

Pour davantage d’informations : Château de Keukenhof à Lisse – Castle Kitchen Garden (kasteelkeukenhof.nl)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici