L’UE a raison d’un actionnaire russe de TUI

Alexey Mordaschov © Shutterstock

En conséquence à la guerre déclenchée par la Russie en Ukraine, l’Union européenne (UE) a décrété de nouvelles sanctions le 28 février 2022, qui englobent en outre d’autres représentants de l’économie russe.

Alexey Mordashov, actionnaire de TUI AG depuis environ 15 ans qui détient actuellement environ un tiers (34%) du capital-actions, en fait partie. Les deux tiers restant des actionnaires (66%) sont des investisseurs privés et institutionnels et proviennent d’Allemagne, de l’UE, du Royaume-Uni et des États-Unis.

Les sanctions prises par l’Union européenne visent à priver Alexey Mordashov, important actionnaire russe de TUI, de ses actions. L’objectif est de l’empêcher de réaliser des recettes ou des bénéfices sur son investissement dans l’entreprise touristique. De son côté, Alexey Mordashov, a annoncé sa démission de son mandat dans l’entreprise. Il quitte le conseil de surveillance avec effet immédiat.

TUI AG précise que les sanctions de l’UE concernent Alexey Mordashov en tant que personne, et non l’entreprise. Ces sanctions à l’encontre de l’actionnaire n’ont en ce sens aucun effet sur TUI. Les activités opérationnelles de TUI AG sont gérées par le conseil d’administration, comme dans toute société anonyme allemande.

(TI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici