Rendez-vous en France 2022 donne le cap du nouveau tourisme

Drapeau français

Si l’on admet que la vocation d’un reporter spécialisé est de passer outre les bavardages et bruitages du « factuel » et du « people », nous conviendrons que notre mission est d’apporter aux lecteurs professionnels une vision globale. Celle-ci ouvre des éléments de prospectives permettant d’orienter les choix vers un réel renouveau de l’offre touristique favorable à une dynamique commerciale.

Soyons très réalistes, un client qui pousse la porte d’une agence de voyages (il y en a encore) vient y acheter du rêve et de l’évasion sous les recommandations, les conseils et les services d’un ou d’une professionnel (le). Beaucoup de distributeurs sont dans la routine des produits qui se vendent. Se sont-ils seulement donnés les moyens de se renouveler, de prendre le risque irresponsable de l’innovation ?

La crise globale sanitaire et géopolitique nous oblige à prendre vraiment conscience de la fragilité de notre modèle économique et du secteur du tourisme. L’esprit n’y est plus, l’histoire s’est soudainement accélérée. La crise géopolitique en Europe orientale ne fait que prolonger les chocs des vagues successives de la crise sanitaire.

Mais la leçon n’a pas été apprise

Les certitudes et les postures d’hier deviennent risibles et imbéciles. Ce ne sont pas les quelques gesticulations commerciales et autres effets d’annonces peu crédibles qui vont changer la donne.

L’industrie voyagiste semble vouloir remonter la pente et revenir aux certitudes d’hier. C’est impossible. Il faudra encore brader jusqu’au ridicule pour essayer de sauver ce qui peut encore l’être. La soif d’évasion donne la fausse impression d’un « retour à la normale ».

De toutes les destinations touristiques du monde, la France est la seule qui se donne les moyens du renouveau. Les autres attendent pour voir. Cette partie de poker menteur aura sa limite.

Atout France affiche une vraie « nouvelle » stratégie de mise en scène de la première destination touristique du monde. Le silence des autres pays révèle tout simplement que cette crise dévastatrice aura permis de faire le tri entre les pros et les bricoleurs de cartes postales.

Créativité… créativité

Le métier de voyagiste est comparable à celui du cinéma. Il y a les scénaristes, les metteurs en scène, les producteurs, les distributeurs. L’acteur est le client qui choisit de traverser l’écran. L’offre française propose de repartir vers l’avant et d’ouvrir une nouvelle mise en scène.

Rendez-vous en France 2022

Le choix de Nantes n’est pas un hasard. Cette ville est une exception historique dans la créativité touristique. Le concept du « Voyage à Nantes », les Machines de l’Ile, figurent au sommet de la créativité touristique… trouvez mieux et plus fort… Merci ! Et par — delà, le château de Guedelon dans l’Yonne, la reconstruction de l’Hermione à Rochefort, le Puy du Fou, le Futuroscope, Le Jean Bar à Gravelines, Jules Vernes à Amiens, la Fabuleuse épopée en Normandie et nous ne savons pas tout… viennent confirmer la dynamique de la créativité française.

Citez-moi un pays qui aligne autant de performances et d’initiative… je sais, c’est très agaçant, mais ne sommes-nous pas sur le site « Poil A Gratter Tour » PAGTOUR ? Il faut régulièrement mettre les points sur les i et en finir avec ces animaux malades du consensus, (Gilles Châtelet).

Explore France

Le Président du collège des Comités Régionaux au Tourisme d’ADN Tourisme et président du Comité Régional au tourisme de Provence-Alpes-Côte d’Azur, François de Canson aura fait une présentation remarquée et remarquable de la nouvelle stratégie des CRT de France réunis dans un collège ayant pour objectif de présenter une offre commune au niveau de la communication internationale. Paraphrasant Churchill, il rappelle que c’est dans la nuit que brillent les étoiles… encore faut-il ne pas avoir la tête dans le guidon.

Il est temps d’avoir le courage de pointer les commerciaux des vertueuses incantations célébrant la nécessité du tourisme durable et responsable. Peut-on oser dénoncer les « annonceurs » qui manipulent le « green washing ». Je pense en particulier aux mégalomanes du « toujours plus gros » des croisières qui finissent par faire du navire la destination finale ?

Le collège des CRT de France.

S’il existe une région en France qui peut illustrer l’idée que l’on se fait de la « douce France », nous conviendrons que le Val de Loire porte avec brio l’un des fragments de la mosaïque française.

On ne vient pas en Val de Loire pour du « all in ». Cette région est parmi les plus puissantes du patrimoine culturel français. Mais les cartes postales ne suffisent plus. Pour renouveler l’offre touristique de cette destination, les gestionnaires du tourisme osent ouvrir un nouveau chapitre en élargissant l’offre au patrimoine privé, au cyclotourisme hier encore marginalisé, à l’eonotourisme.

Les Comités Régionaux au Tourisme ont décidé de chasser en meute, de rassembler leurs moyens pour présenter à l’international une façade commune titrée EXPLORE France. Toutes initiatives locales en faveur d’un tourisme lent sont promotionnées, encouragées. Chaque région garde la maitrise de sa gestion, mais ce collège vise surtout le marché international.

Rendez-vous en France 2022.

Plusieurs centaines de professionnels venus du monde entier ont pu apprécier toutes les nuances de la richesse de cette région. L’un des premiers tours organisés avait pour thème la découverte des châteaux privés du Val de Loire. Cette thématique nous a permis d’apprécier la passion et les moyens mis en œuvre pour défendre, restaurer et promouvoir ce patrimoine. Certaines fortunes, plutôt que de spéculer sur la bourse et les fantasmes numériques, préfèrent s’investir dans la pierre.

Fort heureusement, cette passion est contagieuse et transmissible de génération en génération. Chaque visite aura permis d’évaluer. La créativité, le dynamisme et la persévérance de propriétaires qui se consacre à la sauvegarde du patrimoine national.

L’édition 2022 de Rendez-vous en France consacre l’excellence de l’offre touristique française. Ce professionnalisme trouve son illustration dans les moyens mis en œuvre pour repartir de l’avant.

On vend un produit, une destination ou on vend un prix ?

La Belgique est considérée comme un marché test de première importance. Il suffit de comparer avec les autres destinations du monde pour constater le décalage « marketing ». Observez l’évolution de l’offre dans les mois qui viennent et vous pourrez apprécier la différence.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici