Volcan en Islande : peu d’incidences sur l’activité touristique

Les images sont spectaculaires. Dans la péninsule de Reykjanes, au sud-ouest de l’Islande, un volcan est entré en éruption ce mardi, provoquant une fissure sur près de 4 kilomètres, bien plus grande que celle de l’été dernier. Des geysers y projetent de la lave incandescente jusqu’à 30 mètres de haut. La population de la ville de Grindavik (4 000 habitants) a été évacuée. Le spectacle attire pourtant les curieux, au point que le chef de la protection civile et de la gestion des urgences en Islande Vídir Reynisson a du prévenir que ce phénomène naturel n’était pas une « éruption touristique » et qu’il fallait « l’observer de très loin ».

Sur le plan touristique, l’impact de l’éruption est toutefois limité. « Pour le moment, l’éruption a un effet très minime sur les opérations d’Icelandair ou de l’aéroport de Keflavik. Nos horaires de vols restent inchangés. Aucun vol n’a été retardé ou annulé« , a indiqué la compagnie aérienne. Même constat chez sa concurrente Play.

De son côté, par prudence, la célèbre station thermale Blu Lagoon, située également au sud-ouest de l’île, a de nouveau fermé, quelques heures après avoir rouvert. Ce site où l’on se baigne à ciel ouvert dans des bassins chauffés par l’eau d’une centrale géothermique toute proche. Le Blue Lagoon devrait rester fermé au moins jusqu’au 27 décembre.

L’activité sismique s’est reveillée sur la péninsule de Reykjanes fin 2019, après quelque 800 ans de sommeil. Une première fissure avait été constatée La fissure mesure environ quatre kilomètres de long, bien plus longue que lors de la dernière éruption de l’été.

L’Islande est la terre la plus volcanique d’Europe, avec trente-trois systèmes volcaniques considérés comme actifs. En 2010, le volcan Eyjafjallajökull, dans le sud de l’île, avait été à l’origine d’une très forte perturbation du trafic aérien en Europe.

VDM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.