Promotion sociale dans l’industrie touristique entre membres de la communauté LGBT et hétéro

Drapeau LGBT

Nous osons sereinement soulever cette question délicate après avoir été interpellé sur la question. Je précise déjà que je respecte les choix de ces 2 communautés.

La Promotion Sociale dans le secteur touristique peut avoir différentes images. Les travailleurs en contact direct avec les clients (Personnel Navigant de Cabine ou Représentants /Vendeurs par exemple) et les autres segments des travailleurs qui ne le sont pas ou moins.

Cela ne devrait pas ou ne pourrait pas faire de différence me direz-vous d’emblée, et je suis d’accord avec votre réflexion. Mais nous ne pouvons pas, d’office, nous substituer au client, qui a son propre jugement et/ou opinion sur la question, et qui pourrait baser son choix d’achat futur sur base d’une expérience de voyage vécue, bonne ou mauvaise.

Et ici pourrait commencer le débat, en un seul mot : Neutralité. Neutralité d’aspect dans le service ? Dans l’approche du client ? Impossible à imposer aux communautés concernées, ni à introduire dans des formations ! Et pourtant le client reste seul maître secret de son propre jugement.

Alors que faire ? Cela commence déjà dès l’engagement d’un membre de personnel et/ou lors du choix pour une promotion sociale au sein d’une compagnie. Tout un programme, déjà intégré dans les processus de sélection des sociétés, vous diront-elles !

Et pourtant ! Il existe, hélas, des exemples où certains comités de sélection peuvent être dominés majoritairement par des membres d’une communauté par rapport à l’autre, et les résultats seront bien sûr au bénéfice du candidat de la communauté dominante.

Des non-dits qui, malheureusement, existent et existeront toujours me direz-vous ! Et pourquoi donc ? Les compagnies et ou sociétés pourraient ou devraient même imposer des comités d’éthique qui accompagneraient les comités de sélections pour garantir justement cette nécessaire NEUTRALITÉ dans l’intérêt de l’image des sociétés, des candidat(e)s sélectionné(e)s et des clients concernés.

Cela existe probablement déjà, mais reste loin d’être une généralité. Le débat « serein et neutre » reste ouvert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici