On aura tout lu !

Pixabay

Un ami m’a transmis copie d’un article de la DH avec un titre qui laisse rêveur: « Étourdir homards, crabes, écrevisses et autres crustacés. Bruxelles y pense ! » Le tout basé sur un sondage effectué dans la ville, et bien sûr axé sur la protection animale, que l’on veut plus élargie.

Ayant moi-même multiples animaux je soutiens les initiatives qui vont dans le même sens. Mais à la lecture du titre, il y a une scandaleuse ségrégation, ils ont par exemple oubliés les crevettes grises et les moules qui sont également des animaux marins.

J’imagine déjà, dans l’absurde, les cuistots de Chez Léon, étourdir les moules une par une. Idem pour les pauvres mais délicieuses crevettes grises. Sachant qu’il faudra exiger un certificat d’étourdissement au Maroc, qui est spécialisé dans l’épluchement de ces crevettes avant renvoi vers l’Europe.

Je le répète, je suis protecteur de la cause animale, mais aussi de notre gastronomie qui, depuis 2 ans souffre le martyr. Merci Covid. Restons un tantinet sérieux dans le choix des titres. Le dernier m’a fait lire l’article, c’est vrai, sourire un peu…, mais m’a laissé sur ma «faim» ensuite.

Notre gastronomie fait partie de notre tourisme, il ne faut pas la tourner en bourrique.

À bon entendeur….

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici